Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Signes et Symptômes



SIGNES ET SYMPTÔMES DE l'APLV


L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV), également connue sous le nom d'allergie au lait de vache (ALV), est une allergie alimentaire courante. La plupart des bébés atteints d'APLV présentent des problèmes digestifs (diarrhée, vomissements, constipation, reflux etc.). Des problèmes cutanés (urticaire, eczéma etc.), des symptômes respiratoires (toux persistante, respiration sifflante etc.) et des symptômes allergiques plus généraux (fatigue ou troubles du sommeil, etc.) peuvent toutefois également se produire. Comme les symptômes sont très variés, il peut être difficile de reconnaître l'APLV. C'est particulièrement difficile si les symptômes correspondent à ce que l'on attend d'un bébé (comme des régurgitations ou des pleurs) ou s'ils se superposent à d'autres problèmes courants (comme un mauvais sommeil ou un nez qui coule). Il est important de noter que tous les symptômes n'apparaissent pas immédiatement (dans les 2 heures) après l'alimentation. Deux jours, voire sept, peuvent parfois s'écouler avant leur apparition. Nous comprenons que les symptômes puissent causer bien des tourments, surtout pendant une période où vous apprenez à connaître votre bébé. Mais l'APLV est facile à traiter avec la bonne alimentation. C'est la raison pour laquelle il est très important qu'elle soit diagnostiquée à un stade précoce. Si vous pensez que votre bébé pourrait être allergique aux protéines de lait de vache, parlez-en à votre médecin, qui vous indiquera les démarches à suivre pour établir un diagnostic.


La première étape consiste à prendre rendez-vous avec votre médecin. Ce site vise à vous aider à préparer votre rendez-vous avec votre médecin. Nous essayons de répondre aux questions que vous pourriez vous poser sur le diagnostic et le traitement de l'APLV (en cas de diagnostic suspecté ou confirmé).

L'APLV présente de nombreux symptômes différents


92 % des bébés et des jeunes enfants atteints d'APLV présentent au moins deux symptômes affectant au moins deux systèmes organiques.

L'APLV se produit au cours de la première année de vie


Le diagnostic de l'APLV est souvent posé avant l'âge de 6 mois, et la plupart des bébés ont surmonté l'allergie à l'âge de 3 ans.

Continuez à allaiter, même si votre bébé souffre d'APLV


Il arrive, rarement, que des bébés nourris exclusivement au sein réagissent aux protéines de lait de vache qui passent dans le lait de leur mère par le biais de son alimentation.

SI VOTRE BÉBÉ PRÉSENTE L'UN DES SYMPTÔMES SUIVANTS D'ALLERGIE AU LAIT DE VACHE, CONSULTEZ VOTRE MÉDECIN


Nous comprenons que les symptômes de l'APLV puissent causer bien des tourments, surtout pendant une période où vous apprenez à connaître votre bébé. Si vous pensez que votre bébé pourrait être allergique aux protéines de lait de vache, prenez rendez-vous avec votre médecin (de famille) pour confirmer le diagnostic. Et ne vous inquiétez pas. L'APLV est facile à traiter, en adaptant le régime alimentaire de votre bébé, suivant les conseils de votre médecin.

Il est important de ne pas donner d'aliments sans lait de vache à votre bébé sans l'avis et les conseils de votre médecin.

Dans cette section, nous expliquons ce qu'est l'APLV et les signes et symptômes les plus courants que vous pouvez observer chez votre bébé. Nous évoquons également la manière dont l'APLV est diagnostiquée puis traitée.

digestive symptoms

Digestion


6 out of 10

Jusqu'à 60 % des bébés atteints d'APLV présentent des symptômes digestifs.

respiratory symptoms

Respiration


3 out of 10

Jusqu'à 30 % des bébés atteints d'APLV présentent des symptômes respiratoires.

skin symptoms

Peau


7 out of 10

Jusqu'à 70 % des bébés atteints d'APLV présentent des symptômes cutanés.

Généraux


Les pleurs inconsolables sont fréquents chez les bébés atteints d'APLV, tandis que le choc anaphylactique est très rare.

CELA POURRAIT-IL ÊTRE UNE APLV?

Répondez à quelques questions toutes simples dans la Liste de symptômes. Cela aidera votre médecin à déterminer si votre bébé souffre ou non d'une allergie aux protéines de lait de vache.


LISTE DE SYMPTÔMES

PRÉPAREZ VOTRE RENDEZ-VOUS CHEZ LE MÉDECIN

Votre médecin examinera votre bébé et vous demandera quels sont les symptômes que vous avez remarqués. Si votre médecin suspecte une APLV, il peut effectuer des tests pour établir le diagnostic.

Plus d'informations sur l'identification de l'APLV


CARNET DE SYMPTÔMES

ÉTAT DES CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES SUR L'APLV


L'APLV est une allergie alimentaire caractérisée par une réaction du système immunitaire aux protéines de lait de vache. Le système immunitaire de votre bébé identifie la protéine de lait de vache comme étrangère à l'organisme, comme un virus ou une bactérie (pathogène), et commence à la combattre. Cette réaction peut entraîner divers symptômes, notamment une éruption cutanée et un choc anaphylactique (aussi connu sous le nom d'anaphylaxie). Les réactions qui surviennent rapidement, généralement 2 heures après l'alimentation, comprennent des vomissements et des symptômes plus communément associés à d'autres réactions allergiques, comme une respiration sifflante ou bruyante, une éruption cutanée (dermatite), de l'urticaire et un gonflement des paupières ou des lèvres. D'autres symptômes, tels que la régurgitation de lait, les coliques, la diarrhée, la constipation, l'écoulement nasal, la toux et la peau sèche, squameuse ou qui démange (eczéma) peuvent n'apparaître que plusieurs jours, voire une semaine plus tard.


Bien que les symptômes de l'APLV puissent causer bien des tourments, ils sont faciles à traiter en adaptant l'alimentation de votre bébé. Avec les conseils de votre médecin, vous pouvez nourrir votre bébé et le voir grandir et se développer comme n'importe quel autre enfant, malgré le fait qu'il souffre d'APLV.

AUTRES SYMPTÔMES DE L'ALLERGIE AUX PROTÉINES DE LAIT DE VACHE

COMMUNICATION IMPORTANTE: Il est important d'encourager les mères à poursuivre l'allaitement même si leur bébé est allergique aux protéines de lait de vache. Les conseils d'un expert en nutrition sont généralement nécessaires pour éliminer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère. Si l'on choisit un substitut du lait maternel particulier, il est important de suivre les instructions figurant sur l'étiquette. De l'eau non bouillie, des biberons non stérilisés ou une dilution incorrecte peuvent rendre votre bébé malade. Une conservation, une manipulation, une préparation ou une alimentation incorrectes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé du bébé. Les substituts du lait maternel à usage médical pour les bébés doivent être utilisés sous surveillance médicale.