Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

L'Allergie aux Protéines de Lait de Vache (APLV)



PENSEZ-VOUS QUE VOTRE BÉBÉ PUISSE ÊTRE ALLERGIQUE AUX PROTÉINES DE LAIT DE VACHE ?

L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV), également connue sous le nom d'allergie au lait de vache (ALV), est l'une des allergies alimentaires les plus courantes chez les bébés et les jeunes enfants. Les symptômes peuvent causer bien des tourments, mais l'APLV est facile à traiter, avec un régime alimentaire correct. C'est la raison pour laquelle il est très important de poser un diagnostic. La bonne nouvelle est que la plupart des enfants allergiques au lait de vache ont surmonté leur allergie à l'âge de trois ans.


Ce site a pour ambition de vous aider et de répondre à vos questions sur le diagnostic et le traitement de l'APLV.

mom and baby

QU'EST-CE QUE L'APLV?

L'APLV est une allergie alimentaire caractérisée par une réaction anormale du système immunitaire de votre enfant aux protéines de lait de vache. Il arrive aussi, rarement, que les bébés nourris exclusivement au sein développent une APLV. Ils réagissent aux protéines de lait de vache qui pénètrent dans le lait de la mère par le biais du régime alimentaire de cette dernière.
mom and baby

RECONNAÎTRE LES SIGNES ET LES SYMPTÔMES DE L'APLV

L'APLV est une allergie alimentaire qui peut avoir des symptômes digestifs (comme une diarrhée ou des vomissements), mais aussi respiratoires (comme un écoulement nasal ou de la toux) et cutanés (comme une peau sèche et squameuse).

COMMENT L'APLV AFFECTE-T-ELLE L'ALIMENTATION DE VOTRE BÉBÉ?

Breastfeeding and CMPA

Allaitement et APLV


Une fois le diagnostic d'allergie au lait de vache posé, les symptômes sont faciles à traiter. Avec l'aide appropriée, il vous sera de nouveau aussi facile et agréable qu'à n'importe quel parent de nourrir votre bébé.


Votre médecin vous expliquera comment réduire les symptômes de votre bébé et éliminer les protéines de lait de vache de votre alimentation et de celle de votre bébé. L'allaitement ne doit en aucun cas en pâtir. Dans les rares situations où un bébé développe une APLV en réaction aux protéines de lait de vache présentes dans le lait maternel, votre médecin/diététicien vous indiquera comment retirer les protéines de lait de vache (par exemple, les composants laitiers solides, la crème, les yaourts et le fromage) de votre alimentation.


Le lait maternel est le meilleur aliment pour votre bébé, au cours de ses premiers mois. C'est toujours ce qu'il y a de mieux, même pour les bébés atteints d'APLV.


Les compléments et les aliments contenant des protéines de lait de vache (ou d'autres protéines de lait animal non modifiées) doivent être évités. Votre médecin/diététicien vous aidera à trouver des alternatives appropriées.


La durée de l'adaptation du régime alimentaire de votre bébé dépend de son âge et de la gravité de la réaction immunitaire. La plupart des bébés ont surmonté l'allergie à l'âge de trois ans.


ALIMENTATION ET APLV


VOUS N'ÊTES PAS SEUL: DÉCOUVREZ LES TÉMOIGNAGES D'AUTRES PARENTS

Nous comprenons que vous puissiez être inquiets, mais il existe des solutions pour chaque bébé souffrant d'APLV. Et même si vous vous sentez seul, vous ne l'êtes pas. Nous sommes là pour vous aider, vous et votre bébé. Découvrez les témoignages d'autres parents dans ces vidéos.



TÉMOIGNAGES SUR L'APLV

COMMUNICATION IMPORTANTE: Il est important d'encourager les mères à poursuivre l'allaitement même si leur bébé est allergique aux protéines de lait de vache. Les conseils d'un expert en nutrition sont généralement nécessaires pour éliminer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère. Si l'on choisit un substitut du lait maternel particulier, il est important de suivre les instructions figurant sur l'étiquette. De l'eau non bouillie, des biberons non stérilisés ou une dilution incorrecte peuvent rendre votre bébé malade. Une conservation, une manipulation, une préparation ou une alimentation incorrectes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé du bébé. Les substituts du lait maternel à usage médical pour les bébés doivent être utilisés sous surveillance médicale.