Notre site web ne prend pas en charge ce navigateur  

Quelques Mots sur l'APLV



QUE SONT LES ALLERGIES ALIMENTAIRES?


Les allergies alimentaires sont la conséquence d'une réaction anormale du système immunitaire (le mécanisme de défense de l'organisme) à certains aliments. En règle générale, le système immunitaire aide l'organisme à combattre les facteurs nuisibles, tels que les agents pathogènes. Le système immunitaire des personnes souffrant d'allergies alimentaires considère erronément que certains aliments sont nocifs, et réagit de manière incorrecte. Cela entraîne des signes et des symptômes désagréables, parfois même mortels.
Plus de 120 aliments sont susceptibles de provoquer une allergie alimentaire. L'allergie aux protéines de lait de vache (APLV), également connue sous le nom d'allergie au lait de vache (ALV), est l'une des allergies alimentaires les plus courantes chez les bébés et les jeunes enfants. Elle se développe généralement au cours de la première année de vie.
L'APLV est parfois confondue avec l'intolérance au lactose. Il s'agit pourtant de deux choses très différentes. Le système immunitaire ne joue en effet aucun rôle dans l'intolérance au lactose. Tous deux ont des signes et symptômes communs. Pensons notamment aux symptômes gastro-intestinaux (notamment les flatulences et la diarrhée). Mais alors que l'APLV survient le plus souvent chez les bébés de moins d'1 an, l'intolérance au lactose ne se manifeste presque jamais chez les enfants de moins de 5 ans.

Le nombre de bébés souffrant d'allergies alimentaires augmente dans le monde entier


Les 8 allergies alimentaires les plus courantes chez les enfants sont celles au lait, aux œufs, au poisson, aux crustacés, aux noix, aux cacahuètes, au blé et au soja. Au cours des dix dernières années, le nombre de bébés chez qui une allergie alimentaire a été diagnostiquée a considérablement augmenté.

L'APLV survient généralement avant le premier anniversaire


Jusqu'à 3 bébés sur 100 développent une APLV au cours de leur première année. On n'observe presque jamais d'APLV chez les enfants de plus de 6 ans.

L'APLV survient généralement avant le premier anniversaire


Environ la moitié des bébés atteints d'une APLV ne font plus d'allergie à l'âge de 1 an, plus des trois quarts à l'âge de 3 ans, et presque tous les bébés à l'âge de 6 ans.

Les bébés atteints d'APLV doivent continuer à être allaités


Il arrive, rarement, que des bébés nourris au sein développent une APLV. Ils réagissent aux protéines de lait de vache présentes dans le lait maternel. Si la mère adapte son régime alimentaire, elle peut poursuivre l'allaitement en toute sécurité. Les conseils d'un expert en nutrition sont généralement nécessaires pour éliminer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère.


L'INTOLÉRANCE AU LACTOSE ET L'APLV SONT DEUX CHOSES DISTINCTES


Il est important de savoir différencier l'intolérance au lactose de l'APLV (également connue sous le nom d'ALV). Ces deux problèmes de santé ont une cause différente. Ils sont également traités différemment. En outre, l'APLV se développe souvent en bas âge, alors que l'intolérance au lactose ne se manifeste presque jamais chez les enfants de moins de 5 ans.


Qu'est-ce que l'APLV?


L'APLV est une allergie au lait qui se caractérise par une réaction du système immunitaire aux protéines de lait de vache. Il en résulte des symptômes allergiques tels que des problèmes cutanés (éruption cutanée, urticaire, peau sèche, squameuse ou qui démange), des symptômes du système digestif (diarrhée, vomissements, constipation et reflux) et des symptômes du système respiratoire (respiration bruyante, toux, écoulement nasal). L'APLV se développe généralement avant le premier anniversaire.


Qu'est-ce que l'intolérance au lactose?


Contrairement à l'APLV, l'intolérance au lactose n'a rien à voir avec le système immunitaire. En cas d'intolérance au lactose, l'organisme a du mal à digérer le lactose contenu dans le lait de vache. Elle ne survient presque jamais chez les enfants de moins de 5 ans. Le lactose est l'un des principaux glucides (sucres) du lait maternel et présente de nombreux bénéfices pour les bébés. Le lactose favorise la santé de la flore intestinale et l'absorption du calcium.

APLV vs lactose
Cliquez ici pour en savoir plus sur les principaux signes et symptômes de l'APLV.

TOUT SAVOIR SUR L'APLV

L'APLV EST-ELLE UNE ALLERGIE ALIMENTAIRE FRÉQUENTE ?
L'APLV EST-ELLE HÉRÉDITAIRE ?
POURQUOI MON BÉBÉ FAIT-IL UNE APLV ?
GRANDIR AVEC UNE APLV
ÉTAT DES CONNAISSANCES SCIENTIFIQUES SUR L'APLV

LES ÉTAPES DU DIAGNOSTIC DE L'APLV


Bien que les symptômes de l'allergie aux protéines de lait de vache puissent causer bien des tourments, ils sont faciles à traiter avec le bon régime alimentaire. C'est la raison pour laquelle il est très important de poser aussi vite que possible le bon diagnostic. Si vous observez chez votre bébé des symptômes qui pourraient révéler une APLV, ne vous inquiétez pas. Parlez-en à votre médecin. Il ou elle prendra les mesures nécessaires pour poser un diagnostic. Cliquez sur les liens ci-dessous pour en savoir plus sur le processus de diagnostic de l'APLV, et sur les signes et symptômes les plus fréquents de cette allergie.

mom and kid

LES SIGNES ET SYMPTÔMES DE l'APLV

L'APLV est une allergie alimentaire mais, parallèlement aux symptômes du système digestif, des symptômes du système respiratoire et cutanés peuvent également survenir.

Apprenez-en plus sur les principaux signes et symptômes de l'APLV.

doctor and baby

POSER LE DIAGNOSTIC

Pour poser un diagnostic, votre médecin examinera votre bébé et vous demandera quels sont les symptômes que vous avez remarqués. S'il suspecte que votre bébé est allergique aux protéines de lait de vache, il peut effectuer des tests spécifiques. Une fois le diagnostic effectué, les symptômes de l'APLV peuvent être facilement traités, en suivant les conseils avisés de votre médecin.

Plus d'informations sur l'identification de l'APLV

doctor and baby

PRÉPAREZ VOTRE RENDEZ-VOUS CHEZ LE MÉDECIN

Avez-vous besoin d'aide pour préparer votre rendez-vous chez le médecin ? Dans ce cas, imprimez le Carnet de symptômes de mon bébé sur l'application SmilesBack, et remplissez-le. Vous serez ainsi certain(e) que votre médecin dispose de toutes les informations dont il a besoin.

COMMUNICATION IMPORTANTE: Il est important d'encourager les mères à poursuivre l'allaitement même si leur bébé est allergique aux protéines de lait de vache. Les conseils d'un expert en nutrition sont généralement nécessaires pour éliminer toutes les sources de protéines de lait de vache du régime alimentaire de la mère. Si l'on choisit un substitut du lait maternel particulier, il est important de suivre les instructions figurant sur l'étiquette. De l'eau non bouillie, des biberons non stérilisés ou une dilution incorrecte peuvent rendre votre bébé malade. Une conservation, une manipulation, une préparation ou une alimentation incorrectes peuvent avoir des effets néfastes sur la santé du bébé. Les substituts du lait maternel à usage médical pour les bébés doivent être utilisés sous surveillance médicale.